Comment moudre de l'herbe avec ou sans broyeur

En 2024, la mouture de l'herbe est pratiquement essentielle pour une session de fumage de qualité. Bien qu'elle ne soit pas nécessaire à 100 %, la fleur moulue se fume tellement mieux qu'un morceau de nug enflammé. Elle est plus facile à manipuler, plus résistante aux blocages de l'inhalation et elle rend vos dispositifs de fumage plus faciles à nettoyer lorsque vous avez terminé. Mais la meilleure façon de moudre l'herbe fait souvent l'objet d'un débat pointu.

Heureusement, les broyeurs de cannabis sont largement disponibles dans les fumeries et les dispensaires, allant des plus abordables aux plus sophistiqués, et donc plus chers. Mais même si vous n'avez pas de broyeur, vous pouvez toujours réussir à décomposer votre herbe avec vos deux mains... ou avec des objets ménagers courants qui traînent dans votre tiroir à bric-à-brac ou dans votre armoire de cuisine. 

Pourquoi le broyage de l'herbe est-il important ?

Il n'est pas obligatoire de passer l'herbe au grinder. Cependant, les vétérans de l'industrie savent que le fait de réduire les bourgeons en petits morceaux offre une expérience de fumage nettement supérieure, en particulier lorsqu'il s'agit de joints ou de bluntsoù la taille (et le flux d'air) comptent.

Les fleurs de cannabis saines peuvent devenir super massives, tout comme leurs nugs. Mais alors qu'une partie de la culture du cannabis consiste à convoiter ces petits arbres aromatiques et à les louer pour leur taille et leur forme, mettre un gros morceau dans le bol de votre bang est l'une des pires façons d'expérimenter un produit. 

En effet, les grosses pépites sont faites pour être admirées, puis immédiatement décomposées pour être consommées. Il s'agit d'une partie du processus qui permet d'expérimenter pleinement les cannabinoïdes et les terpènesLe cannabis broyé signifie une meilleure circulation de l'air, une combustion plus régulière et la promesse d'un kief dans votre futur proche. En fait, la plupart des broyeurs sont équipés d'un récupérateur de kief, une fonction pratique qui recueille tous les petits morceaux de fleur qui sont trop fins pour le bol d'aujourd'hui, mais parfaits pour être saupoudrés sur celui de demain.

Comment utiliser un broyeur

Il est très simple de savoir comment moudre de l'herbe, surtout si vous utilisez un joli moulin à plusieurs chambres ou un de ces moulins électriques qui font une grande partie du travail à votre place. Avec ces outils, il est facile de réduire les bourgeons en petits morceaux.

Idéalement, votre moulin à herbe est équipé d'un collecteur de kief. Cependant, vous pouvez très bien faire le travail avec un simple deux-pièces - il vous sera juste un peu plus difficile de collecter le kief si vous êtes déterminé à tirer le meilleur parti de votre fleur. 

Première étape : préparer l'herbe

Prémoulez votre fleur en enlevant les tiges et en brisant les plus grosses pépites, en vous assurant qu'elles sont assez petites pour entrer dans la chambre supérieure de votre moulin. Vous ne devez pas moudre plus d'environ un gramme à la fois, sinon votre moulin se bouchera.

Deuxième étape : Placez votre herbe dans le broyeur

Séparez les chambres supérieure et inférieure de votre broyeur - ou les deux chambres supérieures, si vous avez un broyeur à trois pièces. Placez votre herbe dans la chambre supérieure et replacez-la avec le couvercle.

Troisième étape : Broyer la fleur

Pour broyer votre cannabis, tenez les pièces de votre broyeur ensemble de manière à ce que l'herbe ne tombe pas. Ensuite, faites tourner les chambres supérieure et inférieure dans des directions opposées, en exerçant une légère pression. Vous pourrez sentir votre fleur se décomposer au fur et à mesure, un peu à la manière d'un mortier et d'un pilon.

Quatrième étape : Vérifier la cohérence

Après quelques secondes de broyage, ouvrez la chambre de broyage pour vérifier la consistance souhaitée. 

Cinquième étape : Transférer l'adventice terrestre

Une fois que vous êtes satisfait du processus de broyage et de la consistance de la fleur, il est temps de consommer! Transférez la fleur moulue dans un bol, un cône de joint ou un récipient pour une utilisation ultérieure. Vous pouvez puiser dans votre collecteur de kief et saupoudrer un peu de kief sur votre fleur pour un effet supplémentaire - gardez à l'esprit que le kief prend un certain temps à s'accumuler, vous voudrez donc peut-être faire quelques sessions de broyage avant de vérifier.

Sixième étape : Nettoyez votre broyeur

Pour éviter que votre broyeur ne s'encrasse après le passage de plusieurs séries de fleurs résineuses, veillez à ce qu'il soit propre ! Pour ce faire, démontez-le et faites-le tremper dans de l'alcool isopropylique pendant 30 minutes à une heure. Veillez à le rincer et à le sécher soigneusement avant la prochaine utilisation. 

Comment moudre de l'herbe sans broyeur

Si vous n'avez pas de moulin à café sous la main, pas de problème. Vous pouvez toujours décomposer votre herbe pour vos sessions de fumage. Le plus simple est de le faire à la main, mais cela peut prendre du temps et nécessite une bonne dose de patience. 

Voici quelques autres méthodes de bricolage auxquelles les consommateurs du monde entier ont recours lorsqu'il s'agit de briser de grosses pépites :

Mortier et pilon

Vous vous souvenez quand nous avons dit que le broyage de l'herbe ressemblait à l'utilisation d'un mortier et d'un pilon ? C'est parce que ces deux outils sont pratiquement interchangeables !

Il suffit de placer les bourgeons dans le mortier et d'utiliser le pilon pour écraser et broyer la fleur jusqu'à ce que vous obteniez la consistance souhaitée - gardez à l'esprit que cette méthode peut prendre beaucoup de temps.

Pilulier et pièce de monnaie

C'est un peu étrange, mais une autre façon de moudre votre fleur consiste à la placer dans un flacon de pilules vide, avec une pièce de monnaie de votre choix. Ensuite, secouez le tout. La pièce de monnaie va ricocher sur les parois du flacon de pilules, coupant le cannabis et séparant vos bourgeons au passage. 

Mixeur ou robot ménager

C'est l'une des méthodes préférées des créateurs de comestibles, car elle permet de générer rapidement du volume, même si vous n'avez pas toujours la chance de disposer d'un mixeur ou d'un robot ménager. Mais si c'est le cas, essayez de mélanger quelques nugs moelleux à la place des feuilles vertes que vous mixez habituellement. Soyez attentif et veillez à ne pas mixer trop longtemps, sinon la mouture risque d'être trop fine. 

Couteau et planche à découper

Cette méthode est simple et directe, mais elle exige de la précision et peut être salissante si l'on n'y prend pas garde. 

Paire de ciseaux

Une autre option classique, même si vous devrez probablement frotter vos ciseaux en profondeur une fois que vous aurez terminé. Heureusement, nous avons une section qui explique comment nettoyer les résidus de cannabis en quelques paragraphes. 

Râpe à fromage

Certainement moins savoureux que le parmesan ou la mozzarella frais, mais vous pouvez aussi broyer votre herbe avec une râpe à fromage. 

Le moulin à café : le dernier recours

Enfin, vous pouvez facilement moudre votre herbe avec un moulin à café. Cependant, cette option reste la moins populaire, en particulier pour les buveurs de café habituels. Si vous avez acheté votre moulin à café spécifiquement pour le cannabis, c'est une autre histoire, mais utiliser régulièrement un moulin pour les deux produits peut facilement aboutir à un café qui a un peu le goût de l'herbe... ou vice versa. 

Comment nettoyer les résidus de cannabis

Nous avons déjà parlé du nettoyage d'un broyeur de cannabis, mais si vous avez utilisé un autre objet pour décomposer votre herbe, il est encore plus impératif de le garder propre, surtout si vous avez utilisé un outil qui touche les aliments comme une râpe à fromage ou un moulin à café.

Pour maintenir l'hygiène et éviter les contaminations croisées, vous devez avoir à portée de main les produits de nettoyage suivants :

  • Alcool isopropylique (au moins 90 %, de préférence plus)
  • Bol 
  • Outil de grattage (couteau, spatule, etc.)
  • Q-tips
  • Serviettes en papier ou chiffon de nettoyage
  • Savon de vaisselle
  • Eau chaude

Les étapes :

  1. Rassemblez tout votre matériel.
  2. Utilisez votre outil de grattage pour retirer délicatement les gros morceaux de résidus de cannabis de l'objet que vous nettoyez. 
  3. Si le résidu est tenace ou collant, vous pouvez le tremper dans de l'alcool isopropylique. Placez l'objet dans votre bol et remplissez-le d'alcool, en veillant à ce que le résidu soit entièrement immergé. Laissez tremper pendant environ 10 à 15 minutes.
  4. Après le trempage, trempez vos Q-tips dans de l'alcool isopropylique pour éliminer les résidus restants avec un peu plus d'huile de coude.
  5. Une fois que vous avez réussi à éliminer les résidus, rincez soigneusement votre objet de broyage à l'eau chaude pour éliminer l'alcool et la résine. Vous pouvez également utiliser une petite quantité de savon à vaisselle pour éliminer tout résidu tenace. 
  6. Utilisez des serviettes en papier ou un chiffon propre pour sécher. Veillez à ce qu'il ne reste pas d'humidité, car cela pourrait entraîner la formation de moisissures plus tard. 

Comment moudre de l'herbe - réflexions finales

Il n'est pas nécessaire de casser votre bud pour le consommer, mais l'expérience en est décuplée. La combustion sera plus régulière et la fumée beaucoup plus douce. Que vous utilisiez un moulin sophistiqué ou des ciseaux à l'ancienne, vous serez certainement satisfait du résultat.